« Les enquêtes d’Enola Holmes » TOME 3 : Le mystère des pavots blancs de Nancy SPRINGER.

Les enquêtes d’Enola Holmes, TOME 3 : Le mystère des pavots blancs.

Auteur : Nancy SPRINGER
Pages : 224
Editeur : Nathan
Prix : 7 euros
Parution : Février 2007
Genre : Policier
Note : 4,5/5

  • Quatrième de couverture :

Ceux qui disent que Sherlock Holmes est le meilleur détective du monde ignorent encore l’existence de sa soeur : Enola Holmes !
Londres, printemps 1889. Le Dr Watson, grand ami du célèbre détective Sherlock Holmes, a disparu ! Lorsqu’Enola apprend la nouvelle, elle ne peut laisser ce nouveau cas de disparition irrésolu. Mais il lui faut un déguisement approprié pour lui éviter d’être reconnu par son frère Sherlock, qui mène aussi sa propre investigation.
Elle se procure de quoi devenir méconnaissable et elle rend visite à Mrs Watson, chez qui elle découvre un bouquet à l’étrange composition… Enola tient probablement une piste qui expliquerait la disparition du Dr Watson…

  • Mon Avis :

Ce livre donne toutes les étapes sans aller trop vite, il ne vous laisse pas tomber au début du premier chapitre. Dès la première page cela donne envie de lire tout le livre dans la seconde qui suit.

Tout commence, un beau matin de mars 1889, à Londre, sur le Daily Telegraph, où il y est écrit en gros et gras : MYSTERIEUSE DISPARITION DE L’ASSOCIE De Mr. SHERLOCK HOLMES, LE DE Mr. SHERLOCK HOLMES, LE DOCTEUR WATSON INTROUVABLE ! Une certaine jeune femme, Enola Holmes part à la recherche du docteur Watson. Mais il y a un problème, elle ne veut pas se faire remarquer par ses deux frères, Sherlock Holmes et Mycrosoft, car ils risquerient de l’amener dans une pension. Elle essaie une nouvelle identité pour ne pas se faire prendre etse déguise. Elle ne se pose qu’une seule question, par quoi et par où commencer ? A votre avis arrivera-t-elle, à retrouver le docteur Watson…

J’ai aimé ce livre car il est simple, il y a toujours de l’action (ou enfin presque toujours), mais ce n’est pas le livre du siècle.

– Analyse des personnages principaux :
Enola Holmes : Détective principal de ce livre. C’est un personnage qui étudie minutieusement chaque morceau du puzzle.
Dr. Watson : Personnage qui a créé le but de ce tome 3. Il est beaucoup aimé par certains ou certaines, mais aussi beaucoup détesté par certains ou certaines.

L’écriture est fluide, la majorité du temps. Ce livre se lit très facilement et rapidement pour lecteurs(trices) amateurs(es) et lecteurs(trices) débutants(es). Il est plutôt conseillé pour fille, mais il peut être très bien pour un garçon.

En conclusion, ce livre est bien, mais un peu court. Il peut se lire à partir d’environ 9 ans, pour les fans de policiers ou 11 ans pour ceux qui lisent très rarement. On a vraiment l’impression que l’histoire est réelle, alors que ce n’est que BASE sur la réalité.

De Marine H. (12 ans, 5ème).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s