« Phaenix » TOME 1 : Les Cendres de l’Oubli de Carina ROZENFELD.

Phaenix TOME 1 : Les Cendres de l’Oubli.

 

Auteur : Carina ROZENFELD
Pages : 434
Editeur : Collection R
Tome : 1
Parution : Septembre 2012
Genre : Girls, Fantastique
Note : 5/5

  • Quatrième de couverture :

Elle a 18 ans, il en a 20. À eux deux ils forment le Phænix, l’oiseau mythique qui renaît de ses cendres. Mais avant de le devenir, ils devront se retrouver et s’unir dans un amour pur et éternel…

Depuis l’origine du monde, le Phænix meurt et renaît perpétuellement de ses cendres. L’être fabuleux est constitué de deux âmes soeurs. À chacune de ses résurrections, ses deux moitiés doivent se retrouver et s’aimer pour reformer l’oiseau légendaire. Car lui seul a le pouvoir d’éloigner les menaces qui pèsent sur l’humanité. Malheureusement, les deux amants ont été séparés et l’oubli de leurs vies antérieures les empêche d’être réunis…
Aujourd hui, dans le Sud de la France. Anaïa a bientôt dix-huit ans. Elle a déménagé en Provence avec ses parents et y commence sa première année d’université. Passionnée de musique et de théâtre, Anaïa mène une existence normale. Jusqu’à cette étrange série de rêves troublants dans lesquels un jeune homme lui parle et cette mystérieuse apparition de grains de beauté au creux de sa main gauche.
Plus étrange encore : deux garçons se comportent comme s’ils la connaissaient depuis toujours… Bouleversée par ces événements, Anaïa devra démêler le vrai du faux, comprendre qui elle est vraiment et qui saura la compléter. Elle devra souffler sur les braises mourantes de sa mémoire millénaire pour redevenir elle-même.
S’ouvriront alors les portes d’une nouvelle réalité dans laquelle amour et fantastique sont étroitement liés.

  • Mon avis :

Ce livre est vraiment magnifique !! Il m’a transporté et je l’ai dévoré du début à la fin!! Impossible de s’arrêter !

A 18 ans, Anaïa Heche déménage dans le Sud de la France pour se rendre dans l’ancienne propriété de ses grands parents. Elle vient de Paris et l’idée de ne plus revoir ses amis du lycée la bouleverse déjà. Elle fait sa rentrée dans l’université du village en licence d’arts et de lettres malgré elle. Anaïa est angoissée, elle a peur de ne pas se faire d’amis dans sa fac et crains le pire. Elle se trompe : à peine est elle arrivée, qu’elle retrouve une amie d’enfance, Garance. Finalement, sa rentrée se déroule très bien : elle se fait de nouveaux amis, travaille son violoncelle et continue le théâtre. Tout se passe bien à l’exception d’une chose : Anaïa fait des rêves bizarres. C’est tout le temps le même rêve qui se répète : elle se rend dans une tour, un homme lui chuchote quelque chose à l’oreille, il la prend dans ses bras et il prend feu avec elle. A force de faire ce rêve, des grains de beauté lui apparaissent sur la paume de sa main gauche. Le pire c’est qu’ils forment un signe. Et puis, deux mystérieux garçons, Eidan et Enry se comportent mystérieusement avec elle. Ils semblent lui cacher de nombreuses choses et elle n’aime pas ça. Pour savoir qui elle est et pourquoi tous ces mystères s’opposent à elle, il va falloir qu’elle se souvienne d’une chose, au plus profond de sa mémoire…

Ce livre est génialissime !!! J’avais envie qu’il ne se termine jamais ! Les sentations avec le violoncelle ont été réelles, j’avais vraiment l’impression d’être le personnage. Ca a été une lecture plaisir et le mystère à la fin est inattendu ! J’attends la sortie du deuxième tome avec impatience !!

Analyse des personnages :

Anaïa Heche a 18 ans et elle est toujours aussi timide. Elle est amoureuse de Simon, un pote de Paris et n’aime pas lorsqu’on lui ment. Ses passions sont le violoncelle et le théâtre.Elle cicatrise très vite, ce qui étonne beaucoup de médecins. Anaïa est belle pourtant, jamais personne ne l’a embrassée. Depuis l’apparition de Eidan et de Enry, elle ne se sent plus aussi sure d’elle.

Eidan, lui est plutot sombre et énigmatique. Son regard est noir et il semble apprécier Anaïa. Il a 20 ans et pourtant il s’intéresse à elle. Il cache beaucoup de choses et il n’aime pas Enry : ce sont des ennemis. Il arrive à Eidan d’avoir un comportement assez bizarre pour un mec de 20 ans. Il joue également dans un groupe de rock et apparament, il aime ça. Lui aussi cicatrise aussi vite qu’Anaïa…

L’écriture :

Ce livre est vraiment bien écrit, aucun souci de vocabulaire. Le plus impressionnant dans ce roman, c’est la façon dont l’auteure a réussit à exprimer les sentiments ressentis par le personnage principal au cours de l’histoire.

En gros, ce livre est une merveille, très bien écrit qui se lit très vite et surtout, on reste vec le sourire aux lèvres pendant longtemps.

D’ Anita S. (12 ans, 5ème)

Publicités

Une réflexion sur “« Phaenix » TOME 1 : Les Cendres de l’Oubli de Carina ROZENFELD.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s