« Never Sky » TOME 1 de Veronica ROSSI.

Never Sky.

           

Auteur : Veronica ROSSI
Pages : 384
Editeur : Nathan
Prix : 16,50 euros
Parution : Septembre 2012
Genre : Dystopie

  • Quatrième de couverture :

Depuis que le ciel s’est chargé d’éther les Hommes vivent sous des capsules ou survivent dans la nature dévastée !

Aria, 17 ans, a grandi dans une immense Capsule. Comme tous les Sédentaires, elle passe ses journées dans des mondes virtuels, à l’abri du danger. Mais un jour, accusée d’un crime qu’elle n’a pas commis, Aria est bannie, abandonnée en pleine nature ravagée par les tempêtes d’Éther.

Sa seule chance de survie apparaît alors sous les traits de Perry, un chasseur aux cheveux hirsutes et à la peau tatouée. Malgré la terreur qu’il lui inspire, Aria n’a d’autre choix que de lui proposer un marché… qui va bouleverser leur vie à jamais.

  •  Mon Avis :

       Bon, je ne vais pas passer par quatre chemins. J’ai tout simplement adoré Never Sky. Je le met sans une once d’hésitation dans ma pile des coups de cœur. Je l’ai littéralement dévoré d’une traite tellement j’étais plongé dans ce monde extraordinaire. Mais avant de vous en dire plus je vais vous raconter la situation initiale.

       Une partie de la population vit sous une immense Capsule qui leur permet de se protéger de l’Ether propagé dans le monde extérieur. Mais, entassés les uns sur les autres, ils manquent cruellement de place. Pour y remédier, ils accèdent à l’aide d’un « SmartEye » à un monde virtuel où tout est possible…

       Tandis que ces derniers suivent leur train-train quotidien, l’autre partie de la population survit, dans la misère, à l’extérieur. C’est alors comme un retour à l’Antiquité.

       Notre héroïne Aria vit protégée dans une Capsule appelée Rêverie. Mais elle est sans nouvelles de sa mère depuis plus d’une semaine et s’inquiète. Elle séduit alors un jeune homme, fils d’un dignitaire haut placé, pour lui soutirer des informations. Ce dernier l’invite à transgresser la loi en sortant à l’extérieur. Aria accepte à contre cœur et se retrouve impuissante devant une succession d’évènements. Elle est alors accusée à tort et est bannie de Rêverie. C’est là qu’elle fait la rencontre de Perry, un Sauvage, sa seule chance pour survivre à l’extérieur…

       Voilà, une histoire passionnante n’est-ce-pas ? De mon côté, j’ai trouvé que tout était très bien expliqué. Au fur et à mesure de la lecture, on imagine plus précisément ce monde envahit par l’Ether. La rencontre entre Aria, la petite protégée de la bulle Rêverie, et Perry, le Sauvage, est inattendue à cause de leurs nombreuses différences. Pourtant, elle est aussi très belle. Au début, ils sont tous les deux méfiants mais au fur et à mesure ils se rapprochent et se comprennent.

       Au sujet de l’écriture, je l’ai trouvé fluide. A tous les chapitres, on change de point de vue entre Perry et Aria mais on ne butte pas à chaque changement grâce à la troisième personne. Vous l’aurez compris, j’ai adoré (je sais je me répète mais j’ai vraiment aimé) chaque détail, tellement que je n’ai rien a dire de plus. A part la fin qui m’a laissé frsutrée . Quelle cruauté ! Comment l’auteur peut nous laisser a la fin de ce tome autant de suspens.

       En conclusion, j’ai deux choses a dire :

1) Vous devez absolument le lire (c’est un ordre si vous êtes fans de dystopie, mais non je rigole – ou pas).

2) Vivement le tome 2 ! Je vous assure que je serai la première à le lire dès sa sortie.

De Alice M. (15 ans, 3ème)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s