« Starters » TOME 1 de Lissa PRICE

Starters

De Lissa

Auteur : Lissa PRICE

 Pages : 449 pages

Editeur : Collection R (Robert Laffont)

Prix : 16,29€

Date de parution : 15 mars 2012

Genre : Dystopie, Yound Adult

Note : 5/5

 

  • Quatrième de couverture :

Dans un futur proche : après les ravages d’un virus mortel, seules ont survécu les populations très jeunes ou très âgées : les Starters et les Enders. Réduite à la misère, la jeune Callie, du haut de ses seize ans, tente de survivre dans la rue avec son petit frère. Elle prend alors une décision inimaginable : louer son corps à un mystérieux institut scientifique, la Banque des Corps. L’esprit d’une vieille femme en prend possession pour retrouver sa jeunesse perdue. Malheureusement, rien ne se déroule comme prévu… Et Callie réalise bientôt que son corps n’a été loué que dans un seul but : exécuter un sinistre plan qu’elle devra contrecarrer à tout prix !

  • Mon avis :

Ce livre était une pure merveille !! Cela clôt l’année 2012 en beauté (j’ai lu ce livre juste avant 2013) !!

Après une guerre, seules 2 parties de la population ont survécu : les starters (ceux en dessous de 20 ans) et les Enders (ceux au-dessus de 60 ans). Mais dans ce nouveau monde se sont les Enders qui règnent sur la terre : les starters, qui n’ont plus de famille (plus de parents, de grands parents…) sont obligés de se réfugier dans des immeubles insalubres (sales).

Callie est une starters de 16 ans qui fais partie de ces jeunes qui n’ont plus de tuteurs. Elle habite avec son frère, Tyler, et son ami Michaël, dans un immeuble délabré. Quand un jour Callie entend parler de la « Banque des corps » plus communément appelé « Prime Destination » : des starters louent leur corps à des Enders pour que ceux-ci retrouvent leur corps de jeunesse. Après les 3 locations obligatoires l’entreprise leurs promet de leur donner une somme d’argent considérable. Callie décide de louer son corps pour son petit frère. Mais lors de sa troisième et dernière location, elle se réveille dans une boîte de nuit ! Mais que fait-elle là, en pleine location ? Pourquoi sa locataire lui parle dans sa tête ? Et surtout, que cache Prome Destination ?

Dès les premiers mots j’ai su que ce livre allait être un coup de cœur : si l’on commence ce livre on ne peut plus s’arrêter ! Lissa Price à complètement réussi ce livre en nous apportant l’humour, le suspens, l’amour et l’aventure dans un même livre ! En plus l’écriture est très simple et elle est écrite assez grosse !

Les personnages sont aussi très attachant ; Callie est une personne avec un grand cœur et qui passe les autres avant elle, même si je ne pourrais pas faire tout ce qu’elle fait je suis sûr que chaque lecteur trouvera une ressemblance avec elle ! Tyler, son frère, est la priorité n°1 de Callie, il est malade pendant tout le livre mais garde tout le temps la pêche ! Michaël va s’occuper de Tyler pendant l’expédition de Callie, mais lui aussi aura des choses à faire, mais pas dans le bon côté des choses…

Pour ceux qui ont adoré le livre comme moi il y a le tome 2 qui sort en mars 2013 !

Qu’est-ce que je peux vous dire de plus à par LISEZ-LE !!!!! Mais vraiment ne passez pas à côté d’un livre comme celui-ci… et faites attention au apparences !!!

Camille.L (12 ans, 5e)

Publicités

« Never Sky » TOME 1 de Veronica ROSSI.

Never Sky.

           

Auteur : Veronica ROSSI
Pages : 384
Editeur : Nathan
Prix : 16,50 euros
Parution : Septembre 2012
Genre : Dystopie

  • Quatrième de couverture :

Depuis que le ciel s’est chargé d’éther les Hommes vivent sous des capsules ou survivent dans la nature dévastée !

Aria, 17 ans, a grandi dans une immense Capsule. Comme tous les Sédentaires, elle passe ses journées dans des mondes virtuels, à l’abri du danger. Mais un jour, accusée d’un crime qu’elle n’a pas commis, Aria est bannie, abandonnée en pleine nature ravagée par les tempêtes d’Éther.

Sa seule chance de survie apparaît alors sous les traits de Perry, un chasseur aux cheveux hirsutes et à la peau tatouée. Malgré la terreur qu’il lui inspire, Aria n’a d’autre choix que de lui proposer un marché… qui va bouleverser leur vie à jamais.

  •  Mon Avis :

       Bon, je ne vais pas passer par quatre chemins. J’ai tout simplement adoré Never Sky. Je le met sans une once d’hésitation dans ma pile des coups de cœur. Je l’ai littéralement dévoré d’une traite tellement j’étais plongé dans ce monde extraordinaire. Mais avant de vous en dire plus je vais vous raconter la situation initiale.

       Une partie de la population vit sous une immense Capsule qui leur permet de se protéger de l’Ether propagé dans le monde extérieur. Mais, entassés les uns sur les autres, ils manquent cruellement de place. Pour y remédier, ils accèdent à l’aide d’un « SmartEye » à un monde virtuel où tout est possible…

       Tandis que ces derniers suivent leur train-train quotidien, l’autre partie de la population survit, dans la misère, à l’extérieur. C’est alors comme un retour à l’Antiquité.

       Notre héroïne Aria vit protégée dans une Capsule appelée Rêverie. Mais elle est sans nouvelles de sa mère depuis plus d’une semaine et s’inquiète. Elle séduit alors un jeune homme, fils d’un dignitaire haut placé, pour lui soutirer des informations. Ce dernier l’invite à transgresser la loi en sortant à l’extérieur. Aria accepte à contre cœur et se retrouve impuissante devant une succession d’évènements. Elle est alors accusée à tort et est bannie de Rêverie. C’est là qu’elle fait la rencontre de Perry, un Sauvage, sa seule chance pour survivre à l’extérieur…

       Voilà, une histoire passionnante n’est-ce-pas ? De mon côté, j’ai trouvé que tout était très bien expliqué. Au fur et à mesure de la lecture, on imagine plus précisément ce monde envahit par l’Ether. La rencontre entre Aria, la petite protégée de la bulle Rêverie, et Perry, le Sauvage, est inattendue à cause de leurs nombreuses différences. Pourtant, elle est aussi très belle. Au début, ils sont tous les deux méfiants mais au fur et à mesure ils se rapprochent et se comprennent.

       Au sujet de l’écriture, je l’ai trouvé fluide. A tous les chapitres, on change de point de vue entre Perry et Aria mais on ne butte pas à chaque changement grâce à la troisième personne. Vous l’aurez compris, j’ai adoré (je sais je me répète mais j’ai vraiment aimé) chaque détail, tellement que je n’ai rien a dire de plus. A part la fin qui m’a laissé frsutrée . Quelle cruauté ! Comment l’auteur peut nous laisser a la fin de ce tome autant de suspens.

       En conclusion, j’ai deux choses a dire :

1) Vous devez absolument le lire (c’est un ordre si vous êtes fans de dystopie, mais non je rigole – ou pas).

2) Vivement le tome 2 ! Je vous assure que je serai la première à le lire dès sa sortie.

De Alice M. (15 ans, 3ème)

« Les âmes vagabondes » de Stéphenie MAYER

Les âmes vagabondes

Auteur : Stéphenie MEYER

Pages : 617 pages

Editeur : JC Lattès

Prix : 19,76€

Parution : 1 Octobre 2008

Genre : science fiction, Dystopie

 

 

 

  • Quatrième de couverture :

 

La Terre est envahie. L’humanité est en danger. Nos corps restent les mêmes, mais nos esprits sont contrôlés. Melanie Stryder vient d’être capturée. Elle refuse cependant de laisser place à l’être qui tente de la posséder. Quelque part, caché dans le désert, il y a un homme qu’elle ne peut pas oublier. L’amour pourra-t-il la sauver ?

 

  • Mon avis :

L’histoire se passe dans un futur où notre monde a été envahi par une sorte de peuple extraterrestre qui prend possession des esprits et des corps humains, des parasites. Mélanie Stryder fait partie des derniers humains libres, mais quand elle se fait attraper par les traqueurs on lui insère Vagabonde, une âme qui a déjà connu plusieurs corps. Malheureusement pour elle l’esprit de Mélanie résiste. Vagabonde explore les souvenirs de Mélanie pour découvrir ou se cache les derniers humains en cavale. Mais à la place, elle tombe amoureuse de l’homme de la vie de Mélanie, Jared.

 

Melanie Stryder est une rebelle. Notre Terre a été envahie par un ennemi invisible. Petit à petit, les âmes vagabondes s’emparent du corps des hommes en neutralisant leur esprit. La quasi totalité de l’humanité a ainsi succombé. Mélanie Stryder fait partie du dernier groupe d’hommes libres. Lorsqu’elle est capturée par les Traqueurs, on lui insère Vagabonde, une âme exceptionnelle qui a déjà connu plusieurs corps. Elle sait les difficultés d’envahir un humain hostile : les émotions dévastatrices, le tumulte des sens, les souvenirs trop vifs. Et Vagabonde rencontre un obstacle supplémentaire : l’esprit de l’ancienne propriétaire résiste. L’âme explore les souvenirs de Melanie dans l’espoir de découvrir l’endroit où se cachent les derniers résistants humains. Mais à la place de ces informations, Mélanie submerge Vagabonde par les images de l’homme qu’elle aime – Jared, un humain encore en cavale.

 

J’ai énormément aimé ce livre, l’auteur mêle parfaitement la romance et le tragique de cette histoire. Je vous le conseille si vous aimez les livres fantastiques et les histoires d’amour.

 

De Justine B.M (14 ans 4ème)

« L’épreuve » TOME 1 : « Le labyrinthe » de James DASHNER

L ‘épreuve : Le labyrinthe

 

Auteur : James DASHNER

Page : 404 pages

Editeur : Pocket Jeunesse

Prix : 17,58€

Parution : 4 octobre 2012

Genre : science-fiction, Dystopie

Note : 4/5

  •  Quatrième de couverture :

 Quand Thomas reprend connaissance, sa mémoire est vide, seul son nom lui est
familier… Il se retrouve entouré d’adolescents dans un lieu étrange, à l’ombre
de murs infranchissables. Quatre portes gigantesques, qui se referment le soir,
ouvrent sur un labyrinthe peuplé
de monstres d’acier. Chaque nuit, le plan en est modifié.
Thomas comprend
qu’une terrible épreuve les attend tous. Comment s’échapper par le labyrinthe maudit sans risquer sa
vie ? Si seulement il parvenait à exhumer les sombres secrets
enfouis au
plus profond de sa mémoire…

 

  • Notre avis :

Quand Thomas reprend connaissance, sa mémoire est vide, seul son prénom lui est familier. Il va être sorti d’un antre obscur par d’autres adolescents, qui vivent dans un endroit appelé le Bloc, à l’ombre de murs infranchissables. Quatre portes gigantesques, qui se referment le soir, ouvrent sur un labyrinthe peuplé de monstres d’acier. Chaque nuit, le parcours du labyrinthe est modifié.
Thomas comprend qu’une terrible épreuve les attend . Comment s’échapper par le labyrinthe maudit sans risquer sa vie ? Si seulement il parvenait à exhumer les sombres secrets
enfouis au plus profond de sa mémoire…

Ce fut un vrai plaisir de lire ce livre. J’ai apprécié l’incrédulité au début de Thomas qui découvre un  nouveau monde: le Bloc qui rend l’histoire plus réaliste. J’ai aussi adoré l’idée que voulait faire passer l’auteur : que les adolescents sont aussi capables de créer une société civilisée dans un endroit peuplé de monstres sauvages.

C’est une histoire pleines de rebondissements et d’humour (notamment le toboggan de la fin). Mais par contre quelle fin frustrante !!! On fait des découvertes fracassantes qui nous laissent sur notre fin et rendent l’attente du second tome très difficile !

De Kenath et Haohan

« New Victoria » TOME 1 de Lia HABEL.

New Victoria TOME 1.

Auteur : Lia HABEL
Pages : 574
Editeur : Castelmore
Prix : 17,20 euros
Parution : Août 2012
Genre : Dystopie,  Girls
Note : 5/5

  • Quatrième de couverture :

Nora Dearly, jeune fille de la haute société de New Victoria, est plus intéressée par l’histoire militaire de son pays que par les bals et les jolies robes. Elle n’imaginait pas que la mort de son père, le docteur Dearly, la projetterait au cœur des conflits qui menacent les frontières du pays… Kidnappée par une faction rebelle, Nora doit combattre ses préjugés pour comprendre leurs motivations. Bram Griswold, un jeune soldat courageux et séduisant, entend bien lui ouvrir les yeux sur la véritable menace qui pèse sur les vivants… comme sur les morts.

  • Mon avis :

Mais qui à créer un livre aussi génialissime !! Je voulais que ce roman n’est pas de fin !!

Nous sommes en 2195 et après une catastrophe climatique un nouveau monde est apparu : le monde Victorien. Maintenant  on ne porte plus de jeans ou de t-shirt à la mode, bienvenue dans les années 1800 : on se vouvoie, les jeunes filles portes des ombrelles et on ne se déplace plus en voiture mais en calèche électrique !! Et le plus étonnant dans tout ça c’est qu’il y a eu une avancée technologique impressionnante : on ne lit plus son journal sur du papier mais sur des tablettes tactiles, même les ombrelles sont modernisé en portant des lampions pour connaître la situation social de la jeune fille (marié, libre…) ! Notre monde, tel que nous le connaissons, a donc bien changé !

Nora qui va sur ses 17 ans, est orpheline, après la mort de sa mère il y a longtemps et de son père il y a 1 an. Elle sort tout juste de sa période de deuil, qu’une nuit elle se fait attaqué par une horde de cadavres ambulants mais est sauvé, enfin kidnappé, par une fonction rebelle dirigé par le séduisant Bram. Cette fonction n’a rien de normal, se sont tous des morts-vivants : depuis 8 ans un virus c’est propagé, le Lazar ou plus communément appelé sous le nom de Z ! Il se transmet par des fluides corporels ou par une morsure qui permet de revenir à la vie après avoir été tué, en perdant ou non la raison… En apprenant cela Nora est complètement perdue mais petit à petit va se battre pour sauver le destin des vivants et même des morts, car elle est la seule et unique à être immunisé…

Ce livre m’a transporté de bout en bout ! Lia Habel a parfaitement réussi à me faire voyager dans le temps, on pouvait presque croire que notre maison était envahie par des zombies !! On imaginait vraiment toutes les émotions que ce soit la peur ou l’amour que porte Nora envers Bram ! C’est aussi une très belle histoire d’amour entre un mort et une vivante, ce qui est pour nous impossible ! Même si il y a 600 page on ne se lasse pas car l’écriture est très fluide : on ne voit pas les pages défiler !!! En claire ce voyage était tout simplement merveilleux !!

On suit l’histoire par plusieurs personnages :

-Tout d’abord par Nora : c’est une jeune fille qui a du caractère mais aussi qui un grand cœur. C’est impressionnant qu’une jeune fille ne panique pas après avoir été kidnappée, et en plus par des morts-vivants ! Heureusement qu’il y a Bram !

-Bram est très beau (enfin pour un zombi !), très à l’écoute de Nora et est prêt à tout, même à enfreindre les règles, pour avoir ses faveurs.

-Pamela est un personnage secondaire et est la meilleure amie de Nora ! Elle s’est ce qu’elle fait, même devant une armée de morts-vivants ! Elle serait même prête à donner sa vie pour sauver celle de autres !

-Victor, est le père de Nora et fait des recherches depuis quelques années sur un vaccin contre le virus Z ! Ce qui pourrait lui attirer quelques ennuies !

-Wolf est le capitaine de la base c’est un personnage que je n’ai pas apprécié, il est très autoritaire et se croit au-dessus de tout le monde. Il aurait même une double personnalité !

Il y a bien d’autres personnages tous aussi attachants, comme les amis de Bram (qui sont eux aussi des zombis) ou encore le frère de Pamela qui vont peut-être faire changer le cour des choses !

Vous avez compris ce livre est un incontournable des Young Aduld qu’il faut absolument lire même si le prix n’est peut-être pas aussi fabuleux… Mais pour un livre de cette qualité pourquoi s’en privé !!

De Camille L. (12 ans, 5ème).

« Promise » TOME 1 d’Ally CONDIE.

Promise TOME 1.

   

Auteur : Ally CONDIE
Pages : 424
Tome : 1
Editeur : Gallimard Jeunesse
Parution : Avril 2011
Genre: Dystopie, Girls
Prix : 18 euros
Note: 5/5

  • Quatrième de couverture :

Dans la Société, les Officiels décident. Qui aimer, Où travailler et quand mourir. Cassia a toujours cru en leurs choix. La voie toute tracée pour une longue vie, un travail adapté, un partenaire idéal. Aussi lorsque le visage de son meilleur ami, Xander, apparaît sur l’écran de couplage, Cassia sait avec certitude qu’elle lui était promise… jusqu’à ce qu’elle aperçoive un autre visage, le temps d’un flash, celui de Ky Markham, juste avant que l’écran ne devienne noir. Une erreur, lui dit-on. Pourtant, plus elle fait la connaissance de Ky plus Cassia est troublée, de plus en plus tiraillée, entre perfection et passion…

  • Mon avis :

Waouh !!!!! Ce livre est pire qu’un coup de cœur !!! A lire de toute urgence !!!

Ce roman ce passe dans un futur ou La Société est dirigée par des officiels : tout est programmé, qui aimer, où travailler, et même quand mourir !

Le jour du banquet de couplage de Cassia, elle est promise à son meilleur ami, Xander ! On leur donne à chacun une microcarte qui leur permet d’en savoir plus sur leur promis. Mais qu’elle est sa surprise quand elle découvre le visage d’un autre : Ky qui est classé aberration donc qui ne peut pas participer à la procédure de couplage ! Et pour Cassia, Ky n’est pas un visage inconnu… le soir même Ky et Cassia se rencontrent à la salle de jeu en présence de ces amis. Petit à petit ils vont se rapprocher jusqu’à ce que Cassia fasse un choix crucial et que ……

Ce livre est une tuerie !! Ally Condie m’a transporté dans son univers ! Cassia est vraiment un personnage attachant, qui vas se révolter petit à petit contre la lois  ce qui donne un aspect « hunger Games » au livre ! En même temps vu les lois qu’on leur impose : entre ne pas courir en public et ne pas choisir notre mari et notre travail, il y a de quoi se révolter ! Parfois et on se met tellement dans le personnage qu’on ressent toute les émotions produites pendant le récit! Il y a aussi une telle sensibilité que je suis restée sans voix à la fin du livre ! Et l’écriture est tellement fluide qu’on ne voit pas défiler les pages : en deux jours le roman était fini !

-Cassia est une jeune fille très attachante qui c’est se faire remarquer ! Mais la mort de son grand-père l’affecte beaucoup et cela se remarque au fil des pages

-Ky est classé aberration : il a commis une faute, enfin son père, qui va le suivre toute sa vie, il ne pourra pas accéder au procéder de couplage… ce qui n’a pas l’air de le déranger beaucoup !

-Xander est le meilleur ami de Cassia, ce jeune homme fait très attention aux autres et à un hobby envers les jeux de stratégies ! Mais amour et stratégie ça ne colle pas ensemble…

-la famille de Cassia joue beaucoup sur l’histoire, entre son père qui passe de peu de l’infraction, sa mère qui va commettre une faute grave qui pourrait faire tout basculer, son petit frère ,qui lui arrive toujours en retard en cours et son grand père qui va bientôt assister à son banquet final ,que de chose qui pourrait faire changer la donne.

Vous avez compris ce livre est à lire le plus vite possible surtout que c’est le début d’une trilogie qui promet d’être exceptionnelle !! Il plaira au lecteur de Hunger Games qui retrouveront la même complicité avec le personnage principale ! C’est un peu Roméo et Juliette des temps moderne !!

C’est donc un coup de cœur, un VRAI !!

De Camille L. (12 ans, 5ème)